Darling…

 

Darling...

Darling...

Comme quoi il m’arrive encore parfois de dessiner de vrais personnages, nés avec des bras, des jambes, et même des mains et des pieds ! Alors bien sûr ici on ne voit pas leurs pieds, mais je pense qu’ils doivent en avoir.

J’ai même poussé le vice jusqu’à supprimer le décor, bien que ce soit de loin ce que je préfère dessiner ; mais il me semble qu’il aurait alourdi l’ensemble, d’où cette couleur voulue comme une légère référence aux gants portés par la femme (idée soufflée par une personne qui souhaite conserver l’anonymat).

Enfin, pour rappel, cette illustration est librement inspirée de cette photo.

 

Darling… (étape)

 

Darling...

L’histoire de ce dessin est particulière : au départ conçu comme un exercice de reproduction d’une photo en une heure montre en main, exercice auquel se pliait également Stéphane, le résultat que j’ai produis a été tellement honteux que j’ai décidé de me laisser ensuite un peu plus de temps pour le reprendre et corriger les principales erreurs.

Cependant, de fil en aiguille et comme cela arrive souvent lorsqu’on se lance dans une entreprise de ce genre, la correction d’une erreur en appelait une autre, qui en appelait elle-même une autre, et ainsi de suite. Ce qui fait que je me suis alors retrouvé avec une illustration autrement plus présentable que la première, et que l’idée de départ qui restait d’en faire une mise en couleur rapide a alors naturellement évolué à son tour vers une colorisation plus poussée.

Vous trouverez nombre de différences entre ma version et la photo qui a servi de référence, mais c’est ce qui arrive lorsque l’on repart d’une illustration elle-même non conforme à l’originale plutôt que de tout recommencer depuis le début. Quoique c’est aussi ce qui m’a permis d’y prendre nettement plus de plaisir.

A suivre pour le résultat final.

 

Marine et le poisson-papillon

 

Poisson-papillon

Une illustration réalisée comme un exercice, en tentant d’obtenir un rendu plus nerveux au niveau de la mise en couleurs. La composition du dessin est en revanche mauvaise car tout y est très centré, mais pour un simple essai je ne m’en étais pas tellement soucié… A tort.

 

The Wreck Is Not A Boat

 

The Wreck Is Not A Boat

The Wreck Is Not A Boat - détail

Illustration réalisée en m’inspirant cette fois de la chanson The Wreck Is Not A Boat de Sons Of Noel And Adrian, groupe folk dont la musique sent bon la pluie, les verts paysages et les petits villages côtiers.

-

When the Captain
Took us to the wreck
On that grey misty day
Gave us all a new name

Sat down & projected
From his head & from
His chest
About his life
& his aching limb
The marks upon his skin
& what it all meant
To him

My naked wife
My love & my hate
Upon arm upon his fists

He spoke
The wreck is not a boat
He spoke
The wreck is not a boat

Sons Of Noel And Adrian – The Wreck Is Not A Boat

 

Scène d’été

 

Scène d'été

Illustration réalisée en 1h35 à partir d’une photo prise par Bl4cknd4rk. Si j’ai essayé de rester fidèle à la composition d’origine je me suis en revanche laissé un peu plus de liberté quant aux couleurs.

 

Le parlement des oiseaux

 

Le parlement des oiseaux

Le parlement des oiseaux, détail

Cette illustration a été réalisée en clin d’oeil à un groupe nommé « Parliament Of Owls« , groupe dont le premier album « Crow » est sorti l’année dernière sur l’excellent label Shelsmusic.

Leur musique, folk calme et envoutante, est une petite invitation au voyage, de celles qui vous transportent dans des endroits qui semblent coupés du monde. On y trouve quelques instrumentaux couplés à de superbes ballades, telles que « Birds » ou « Hateful Wrists » pour ne citer qu’elles – ça tombe bien, elles sont justement en écoute sur leur Myspace.

J’avais dans un premier temps songé en faire une nouvelle série de dessins, présenter ces deux personnages découvrant ce fameux « Parlement des oiseaux » (oui les hiboux sont passés à la trappe, ou peut-être sont-ils simplement hors-champ) mais je laisse finalement cette idée de côté pour l’instant, quitte à y revenir plus tard.

 

Ultima Ratio : logo

 

logo

 

Logo créé pour Ultima Ratio, une ébénisterie d’Art située à Reims.

J’ai sans cesse épuré le logo par rapport à ce que j’avais initialement dessiné, les précédentes étapes étant nettement plus détaillées, pour petit à petit arriver à cette version.

Ce fut un travail et une démarche très intéressants ; l’occasion de me plonger dans un univers que je ne connaissais finalement que très peu et qui s’avère être réellement impressionnant.

 

La grande ville, suite

 

La grande ville

Mise en couleur de cette précédente illustration terminée ! J’ai eu un peu de mal à retrouver l’inspiration dans la mesure où je l’avais déjà dessinée plus d’une fois par le passé, mais je me suis finalement bien amusé sur la fin.

A suivre, d’autres illustrations déjà crayonnées et qui attendent leurs tours.

 

Piou-piou

 

Piou-piou

Un piou-piou tout en vecteurs qui fait écho à ce précédent article. La version finale est pour bientôt.

 

Forêt et lucioles

 

Forêt

Forêt, détail

Reprise de ce projet de conte pour enfants : premier essai d’une forêt qui va bientôt se transformer en un univers un peu plus « piquant ».

 

12345...20



Simoni |
Thalie mosaïque |
Les bidules et les trucs de... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bienvenue sur SombresCréations
| Tatidoms
| paradoxe